Croisière halal, une première mondiale en Turquie

La Turquie lance les 1ères croisières Halal au monde ! Comprenez « Croisière pour les musulmans« , car il s’agit d’un voyage en mer qui se veut respectueux des valeurs musulmanes respectant ainsi les critères précis définissant le tourisme « Muslim Frienldy ». Ainsi, au-delà de simplement distribuer des repas Halal, les bateaux des croisières halal seront spécialement aménagés pour disposer de lieux non-mixtes réservés uniquement aux hommes ou aux femmes : salles de prières, piscine / station thermale, ascenseur… De même, pas de jeux d’argent.
Le tout pour créer un environnement propice au respect des traditions.

« Ce ne sera pas juste une croisière qui ne propose ni d’alcool ni de porc » indique Kemal Gunay le directeur général de l’agence Fusion Tour basée à Antalya qui est à l’origine de cette initiative ; « Ce sera un voyage touristique et culturel qui promet une atmosphère très sociale ».

La première croisière partira d’Izmir en Turquie le 27 septembre, pour rejoindre l’île de Rhodes (en Grèce), puis la Crète le 2 octobre. Elle aura pour thème « Sur la piste des Ottomans » pour agrémenter ce voyage musulman. Il sera à cette occasion organisé des animations sur le thème, comme des spectacles de Derviches tourneurs.

 

Bientôt des bateaux de croisière halal à Casablanca

On connaissait déjà les repas Halal servit à bord des bateaux qui relient l’Europe au Maghreb et plus particulière les traversées Sète Tanger opérées par GNV qui a su s’adapter à sa clientèle maghrébine.
Mais ils s’agit là de ferry qui n’entrent pas vraiment dans la catégorie croisière, même si la traversée dure près de 2 jours. Et c’est encore moins le cas pour les fast-ferry Algeciras Tanger qui effectuent la traversée en moins d’1 heure.

La croisière Halal est un concept qui va plus loin qu’un simple dîner Halal sur un bateau voire sur une péniche, comme certaines initiatives à Paris ont été lancées.
En réalité, la véritable croisière Halal s’adresse aux touristes musulmans qui cherchent de nouvelles expériences touristiques à vivre pleinement et dans lesquelles ils se retrouvent en adéquation avec leur environnement culturel.

Est-ce ce qu’a pressenti le Royaume Marocain ?
Déjà en 2013 on voyait fleurir les offres de croisières à partir du port de Casablanca. Puis en 2014, le méga projet Wessal Casablanca (aka Wessal Casa-Port) était lancé avec en ligne de mire un nouveau port de pêche, un chantier de réparation navale, un bâtiment administratif et surtout, un terminal de croisière. Le terminal de croisière de Casablanca sera donc en mesure d’accueillir des paquebots plus importants et augmentera la capacité d’accueil du port. Fin juillet, l’Agence Nationale des Ports (ANP) communiquait sur l’avancement des travaux lors de son dernier conseil d’administration : « à fin 2014, l’investissement réalisé a atteint 1.8 milliard de DH sur les 6 mds prévus ».

Un projet ambitieux dont l’objectif est « d’introduire une mutation profonde de l’offre portuaire de Casablanca et de son mode d’exploitation ».

Wessal Casablanca Port Croisière

Projet terminal de croisière – Wessal Port Casablanca

Une carte que la ville de Casablanca pourrait compléter avec celle du tourisme musulman : en effet, une étude du 18 février 2014 publiée par Crescent Rating, spécialiste du tourisme musulman, positionne le Maroc comme le 7ème pays le plus « Muslim friendly » derrière la Malaisie, les Émirats Arabes Unis, la Turquie, l’Indonésie, l’Arabie Saoudite et Singapour.
A voir si cela sera suffisant pour convaincre les croisiéristes de lancer des programmes de voyages halal sur la capitale économique marocaine.

 

Les croisières halal font la polémique sur les réseaux sociaux

A peine annoncé que les avis divergent sur la question. La nouvelle devraient pourtant être bien accueillie chez les touristes musulmans a qui s’ouvre le monde des croisières dans un environnement qui tient compte des leurs coutumes et habitudes.

Cependant certains y voit une nouvelle fois une façon d’exploiter le label Halal.
L’appellation halal est en effet devenue ces dernières années un véritable enjeu économique qui va bien au-delà du domaine alimentaire. Le marché du tourisme Halal mondial a notamment le vent en poupe : il est estimé en 2020 à 200 milliards de dollars, alors qu’il n’était encore en 2014 que de 140 Milliards de dollars. Le tout avec une croissance annuelle plus forte que le tourisme traditionnel.

Mais finalement, ne serait-ce pas un effet d’annonce, alors que le pays s’apprête à accueillir à Istanbul la 2ème conférence mondiale du tourisme Halal le 2 décembre prochain ? Une conférence qui regroupe les plus grands acteurs du tourisme halal comme l’agence HalalBooking.com qui se positionne comme leader mondial du voyage halal.

D’ores et déjà, certains n’hésitent pas à s’exprimer contre l’idée d’une croisière pour les musulmans.

« C’est bien, perso j’ai décidé de voyager avec le label ‘haram’: un pied de nez aux hypocrites abusant de la crédulité des pauvres croyants »

s’indigne un lecteur sur Facebook.

Et vous ? Dites-nous dans les commentaires si vous êtes pour ou contre les croisières Halal ? Êtes-vous intéressés par ce type de voyage en mer ?

Vos réactions (2)

  • Amze le 11 août 2015 à 17h37

    Excellente nouvelle ! Mais pour le Maghreb c’est pour quand ?

  • Sofiane du 94 le 12 août 2015 à 11h12

    Mes parents qui sont très croyants sont ravis mais moi, bof, ça fait trop communautariste ce truc

Exprimez-vous : laissez un message.

Votre adresse email ne sera pas publiée.
* = champs obligatoires.