Des passagers mécontents de leur traversée à bord du Queen Nefertiti

Queen Nefertiti passagers mécontents

Le 31 juillet dernier, le bateau Queen Nefertiti levait l’ancre officiellement : affrété par le gouvernement marocain, il est exploité actuellement par la toute nouvelle compagnie maritime marocaine Navline en vue de fluidifier les traversées estivales sur l’axe Algeciras Tanger. Ses moteurs diesel lui permettent de faire des traversées en un temps record, annoncées pour une durée 40 minutes seulement.

Malheureusement, 10 jours après ses premières traversées, certains passagers ont exprimé leur mécontentement quant aux prestations à bord du fast-ferry.

Des témoignages accablants pour les premiers voyages du Queen Nefertiti

C’est L’Economiste qui rapporte cette information au travers d’une brève sur leur site :

Le magazine n’hésite pas à parler de « calvaire », de traversées en « version gore » ou encore de MRE « transportés comme du bétail »

Sans beaucoup de détails, on y évoque des témoignages de MRE qui ne sont pas des plus élogieux:

  • Climatisation hors service
  • Terrasses sales avec présence de nombreux déchets au sol
  • Toilettes hors d’usage (bouchées) ou carrément inondées
  • Retard allant jusqu’à 3h
  • Fort tangage du bateau

Au-delà de ces critiques faites sur le confort ou la logistique, le personnel de bord est également mis à mal et jugé comme n’étant pas très agréable.
Cette dépêche aux propos particulièrement sévères interroge notamment sur la question de l’autorisation de navigation.

L’autorisation de navigation du Queen Nefertiti a-t-elle été précipitée?

Le mois dernier, le navire avait été retenu au port d’Algésiras pour des contrôles de routine. Mais les autorités espagnoles avaient tardé à donner leur feu vert au Queen Nefertiti qui allait devenir le deuxième bateau de la flotte Navline.

Si à l’époque, des problèmes de non-conformités avaient été relevés au niveau de la sécurité du bâtiment, l’armateur avait alors fait le nécessaire pour y remédier. Navline avait ainsi obtenu l’autorisation d’exploiter la ligne Algeciras Tanger avec le Queen Nefertiti bien qu’avec du retard. La compagnie a alors pu doubler le nombre de ses trajets au moment où la traversée la plus célèbre du détroit est la plus fréquentée de l’année.
Emprunté à la Jordanie, le Queen Nefertiti a déjà subi des détentions pour non-conformité dans le passé, alors qu’il était mis à disposition de Malte ou encore de Gibraltar.

Navline pourrait prochainement s’équiper d’autres bateaux pour ses traversées sur le détroit

Rappelons cependant que Queen Nefertiti n’est qu’un bateau de circonstance pour Navline qui possède déjà un HSC SpeedRunner III en nom propre.

Bateau Navline MRE

Fast-Ferry pour les MRE appartenant à Navline

Cette acquisition réalisée en début d’année représente déjà un lourd investissement pour la jeune compagnie maritime qui doit compter sur les ventes de ses billets de bateau pour le Maroc pour assurer le bon démarrage de son activité.

Naveline avait d’ailleurs indiqué en début d’année vouloir s’équiper de manière plus pérenne avec d’autres bâtiments dans un avenir proche ; cela lui éviterait effectivement de se retrouver dans l’urgence d’exploiter un navire dont elle n’est pas pleinement propriétaire et pour lequel elle n’a peut-être pas entièrement la main.


Avez-vous constaté ses défaillances ?
Ou au contraire, avez-vous apprécié votre traversée? Faites-nous vos retours dans les commentaires ci-dessous.

Vos réactions (3)

  • FathiaReb le 12 août 2015 à 15h47

    J’ai pas encore utilisé NAvline, mais du coup j’aimerais bien savoir plus car je préfèrerais traverser sur un bateau marocain plutôt qu’un espagnol. Mais si c’est pour retrouver les même pbroblèmes que du temps de la Comanav, nan merci !
    <3 Maroc

  • berrada jalil le 14 août 2015 à 1h18

    Je confirme ce qui est sorti sur l »Economiste. J’ai fait partie de ces victimes du Nefertiti. C’est en effet une vraie catastrophe et je le déconseille fortement à mes compatriotes.
    Prendre un bateau marocain ou pas, là n’est pas la vraie question. Nous sommes tous fiers de notre marocanite. La vraie question est de savoir si nous sommes capables de nous mettre à niveau.

  • batik le 19 août 2015 à 19h59

    Une vraie catastrophe … une poubelle flottante une honte pour le Maroc et un manque de considération pour les MRE de la part de Navline. Portes ouvertes au marteau biscuits périmés pas de frigo insalubrité plaque de toit qui tombe sur les clients … Mêmes les douaniers ne voyagent pas sur ce bateau … conséquence à l’arrivée à Tanger MED attendre la douane marocaine qui monte sur le bateau et qui tamponne les passeports bateau ultra rapide depart 17h arrivée 01h00 du matin !!! Manifestation des clients à l ‘arrivée médiation de la part de l’hôtesse de Marhaba 2015 … uniquement de la poudre aux yeux … Triste de revenir un siècle en arrière … Moi NAVLINE plus jamais …

Exprimez-vous : laissez un message.

Votre adresse email ne sera pas publiée.
* = champs obligatoires.